Enable JavaScript.

Motorcycle Chic

A warm summer day at the Pickle Factory,
A restaurant on the shores of Lake Pepin.
My boat bobs at a dock in the marina;
A sailboat drops its sails and motors in;
Cars and motorcycles arrive from the highway.
I'm lucky to find a table on the terrace,
Overlooking the lake and the bluffs that enfold it.
A hamburger arrives with frys and a cold bear,
A perfect lunch in a charming setting.

From the bar, a couple emerge into the sunlight
And promptly donned dark, wraparound sunglasses.
The man is wearing leather boots, blue jeans
And a black leather jacket decorated with steel rivets.
The woman wears flip-flops, tight black shorts,
And a waist length black leather jacket with fringes.
They don't just walk across the driveway, they strut,
A perfect picture of motorcycle chic,
Attracting the attention of everyone on the terrace.

At their tricked out Harley, itself all black leather,
With bright chrome and fringes fluttering in the breeze,
He mounts his steed, pushes it off its kickstand,
And keys its powerful engine into a throaty roar.
She removes her flip-flops and stores them in a pannier.
Climbing on behind him, she wraps her long, luscious legs
Around his waist as she fluffs her long blond mane.
With a dramatic flip of her locks, their rocket takes off.
Their audience on the terrace applauds the performance.

La moto chic

Une chaude journée d'été à l'Usine Pickle,
Un restaurant au bord du Lac Pepin.
Mon bateau flotte à une jettée dans la marina;
Un voilier laisse tomber ces voiles et engage son moteur;
Des voitures et motos arrivent de l'autoroute.
J'ai une chance de trouver une table sur la terrasse,
Avec une belle vue du lac et les promontoires qui l'entourent.
Un hamburger arrive avec des frites et une bière froide,
Un déjeuner parfait dans un lieu charmant.

Du bar, un couple émerge dans la lumière du soleil
Et met immédiatement des lunettes de soleil paraboles et noires.
L'homme porte des chaussures en cuir, des jeans bleus
Et un manteau en cuir noir décoré avec des rivets d'acier.
La femme porte des tongs, un pantalon court et serré,
Et un gilet en cuir avec des franges.
Ils ne font pas que marcher dans l'allée, ils flânent,
Un tableau parfait de la moto chic,
Qui attire l'attention de tous sur la terrasse.

À leur Harley afflué, elle-même tout en cuir noir,
Avec de chrome vif et des franges qui flottent dans la brise,
Il monte sur son coursier, le pousse de sa béquille,
Et démarre son puissant moteur à un vrombissement.
Elle enlève ses tongs et les met dans un panier.
Montant derrière lui, elle enveloppe ses longues et belle jambes
Autour de sa taille alors qu'elle ajuste sa crinière blonde et longue.
Avec un coup de ses cheveux dramatiques, leur fusée s'envole.
Leur audience sur la terrasse applaudit le spectacle.